contrefort

contrefort

contrefort [ kɔ̃trəfɔr ] n. m.
XIIIe; de contre- et 1. fort
1Pilier, saillie, mur massif servant d'appui à un autre mur qui supporte une charge. arc-boutant. Les contreforts d'une terrasse, d'une voûte. « Sans les contreforts plaqués contre les parois, l'édifice croulerait » (Taine).
2(1572) Pièce de cuir qui renforce l'arrière d'une chaussure.
3(1831) Chaîne de montagnes latérales qui semblent servir d'appui à une chaîne principale. Les contreforts des Alpes.

contrefort nom masculin Pilier, massif de maçonnerie engagé dans un mur qui reçoit une poussée, afin de l'épauler, d'en prévenir le renversement. (Sa saillie est plus forte que celle d'une lésène, d'un pilastre, qui sont de simples raidisseurs. La culée d'un arc-boutant est parfois nommée contrefort.) Soutien de la tige de la chaussure, intercalé entre dessus et doublure, destiné à éviter l'affaissement de la tige et à maintenir le talon du pied en place. Partie de la montagne formée par une arête secondaire qui vient buter contre une arête principale. Partie saillante d'un arbre, au-dessus du sol, entre les racines et la partie inférieure du tronc.

contrefort
n. m.
d1./d ARCHI Pilier, mur servant d'appui à un mur qui subit une poussée.
d2./d Pièce de cuir renforçant la partie arrière d'une chaussure.
d3./d (Plur.) Dans un massif montagneux, chaînes latérales qui relient la plaine à la chaîne principale, comme pour la soutenir.
d4./d BOT Saillie du tronc de certains arbres. Les contreforts d'un fromager.

⇒CONTREFORT, subst. masc.
A.— Pilier de maçonnerie servant à consolider un mur. Arcades séparées par un contrefort clochetonné d'où s'élance une gargouille (DU CAMP, Hollande, 1859, p. 230).
P. métaph. :
Il n'en est pas des conceptions philosophiques qui servent de prémisses nécessaires à la construction scientifique, comme des fondements d'un édifice matériel, qu'il faut rendre inébranlables si l'on ne veut que l'édifice s'écroule. Ce genre de construction se soutient malgré l'imperfection des fondements, parce qu'il trouve à chaque assise, dans les vérifications du calcul et de l'expérience, comme autant de contreforts et d'appuis solides : ...
COURNOT, Essai sur les fondements de nos connaissances, 1851, p. 485.
B.— P. anal.
1. Petite chaîne de montagne longeant une chaîne principale. Des montagnes dont les premiers contreforts tombaient à pic sur d'étroites berges (VERNE, Enf. cap. Grant, t. 3, 1868, p. 110).
2. Pièce qui renforce la tige (l'arrière) de la chaussure et maintient le talon (d'apr. Chauss. 1969).
Prononc. et Orth. :[]. Écrit avec un trait d'union ds Ac. 1762 et 1835; cf. aussi ds FÉR. Crit. t. 1 1787, LAND. 1834, GATTEL 1841, NOD. 1844, BESCH. 1845, Lar. 19e et LITTRÉ. Écrit en 1 seul mot ds Ac. 1878 et 1932; cf. aussi DG, GUÉRIN 1892. Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr., ROB., QUILLET 1965 et DUB. Étymol. et Hist. 1. Début XIIIe s. archit. (Vengeance Raguidel, 2846 ds T.-L.); 2. ca 1268 mét. « pièce de cuir renforçant la tige d'une chaussure » (E. BOILEAU, Livre des métiers, éd. R. de Lespinasse et F. Bonnardot, p. 183 ds IGLF); 3. 1831 géogr. (E.-F. JOMARD, Consid. sur objet et avant. coll. géogr., p. 29). Composé de contre- et de fort. Fréq. abs. littér. : 182. Bbg. Archit. 1972, p. 94. — LEW. 1960, p. 135.

contrefort [kɔ̃tʀəfɔʀ] n. m.
ÉTYM. XIIIe; de contre-, et 1. fort.
1 Pilier, saillie, mur massif servant d'appui à un autre mur qui supporte une charge. Arc-boutant. || Les contreforts d'une terrasse, d'une voûte.
1 Les murs évidés sont presque tout entiers occupés par les fenêtres; l'appui manque; sans les contreforts plaqués contre les parois, l'édifice croulerait (…)
Taine, Philosophie de l'art, t. I, I, II, VI, p. 84.
2 (1572; « renfort en cuir », v. 1268). Pièce de cuir qui renforce le derrière d'une chaussure. || Contrefort d'un pneu : partie située entre le bord de roulement et le flanc.
3 (1831). Chaîne de montagnes latérales qui semblent servir d'appui à une chaîne principale. || Les contreforts des Alpes.
2 Le mont se composait de deux cônes. Le premier, tronqué à une hauteur de deux mille cinq cents pieds environ, était soutenu par de capricieux contreforts, qui semblaient se ramifier comme les griffes d'une immense serre appliquée sur le sol. Entre ces contreforts se creusaient autant de vallées étroites, hérissées d'arbres.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 120 (1874).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • contrefort — Contrefort, en architecture, Un contreboutant, un pilastre, Parastata, Anteris, huius anteridis, Erisma, erismae. Vitru. Anta, antae …   Thresor de la langue françoyse

  • Contrefort — Contreforts du mur d enceinte occidental de la Grande Mosquée de Kairouan située dans la ville de Kairouan en Tunisie. En architecture, un contrefort est un renfort de maçonnerie saillant et massif élevé sur la face extérieure d un bâtiment voûté …   Wikipédia en Français

  • contrefort — kōⁿ.trəfȯȯr, ˈkän.trəˌfōrt noun ( s) Etymology: French, from Middle French more at counterfort : counterfort * * * contrefacé, fait, fete, contrefort, contregarde see counter …   Useful english dictionary

  • CONTREFORT — n. m. T. d’Architecture Mur servant d’appui à un autre mur chargé d’une terrasse ou d’une voûte. En termes de Géographie, il se dit des Chaînes de montagnes latérales qui sont comme les appuis de la chaîne principale dont elles dépendent. Les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • contrefort — con·tre·fort …   English syllables

  • contrefort — nm. (de mur, de chaussure, de montagne) : kontrèfoo (Albanais 001b), kontrèfôr (Villards Thônes), kontrofô (Annecy), kontrofoo (001a) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Le Contrefort — (Santa Maria di Lota,Франция) Категория отеля: Адрес: 46 Route du Bord De Mer, 20200 …   Каталог отелей

  • Ancoula — contrefort Ubaye …   Glossaire des noms topographiques en France

  • efort — contrefort roquefort terrefort …   Dictionnaire des rimes

  • Dôme de Milan — Cathédrale de Milan Présentation Nom local Duomo di Milano Culte Catholique romain Type Cathédrale …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”